Quand on pense aux Prairies, on pense surtout au paysage de plaine* et à l’agriculture. Pourtant, les villes s’y développaient aussi. Une ville se distinguait en 1905: Winnipeg. Le chemin de fer du Canadien Pacifique a contribué au développement de cette ville. Plusieurs installations, comme des gares et des ateliers, s’y se sont installés. Presque tous les immigrants* qui s’installaient dans les Prairies passaient par Winnipeg. La ville est devenue la porte d’entrée des Prairies.

Winnipeg se trouvait à la jonction* des rivières Rouge et Assiniboine, au Manitoba. La ville a été officiellement reconnue en 1873. En 1906, sa population était de 90 153 habitants. C’était environ le même nombre d’habitants que la ville de Québec à la même époque. La majorité des habitants étaient anglophones. La ville était toutefois coupée en deux par le chemin de fer. Au sud, la population était d’origine britannique. Ces habitants avaient des emplois mieux payés. Au nord, la population était composée d’immigrants venus d’Europe. Ils étaient plus pauvres. Il y avait aussi des francophones qui venaient du Québec. Ils habitaient majoritairement dans la ville de Saint-Boniface. Cette ville était située à l’est de la rivière Rouge, en face de Winnipeg (aujourd’hui, Saint-Boniface est un quartier de Winnipeg).

Winnipeg est la métropole des Prairies. C’était une ville assez moderne à cette époque. Il y avait des tramways* électriques, des rues avec des poteaux de fils de téléphone et d’électricité, une université, des parcs, une bibliothèque publique, des commerces et des industries. Winnipeg connaissait donc des problèmes semblables à ceux d’autres grandes villes, comme Montréal. Par exemple, les systèmes d’aqueduc* et d’égout* n’étaient pas très efficaces. L’eau et le lait contenaient souvent des bactéries. Ces bactéries causaient des maladies, particulièrement chez les enfants.

D’autres villes se développaient vers 1905 dans les Prairies, comme Edmonton, Calgary et Regina, mais elles étaient moins importantes que Winnipeg.

Le savais-tu? Le nom Winnipeg vient de deux mots cris qui veulent dire « eaux boueuses ».

* plaine : terrain plat ou très peu ondulé, recouvert d’herbe
* immigrant : personne qui vient d’un autre pays (RECITUS)
* jonction : rencontre de deux choses
* tramway : moyen de transport semblable à un train
* aqueduc : système de conduit pour faire circuler l’eau potable 
* égout : système de conduit pour faire circuler l’eau usée 

Auteur : Service national du Récit de l’univers social

Anglais if available (si disponible)