Situation : penses-tu que la peur était une bonne stratégie pour convertir des personnes au christianisme ? Pourquoi ? 

Extrait : « Ces saintes figures font la moitié de l’instruction qu’on peut donner aux Sauvages. J’avais désiré quelques portraits de l’enfer et de l’âme damné : on nous en a envoyés quelques-uns en papier, mais cela est trop confus. Les diables sont tellement mêlés avec les hommes qu’on n’y peut rien reconnaître qu’avec une particulière attention. Qui dépeindrait trois ou quatre, ou cinq démons tourmentent une âme de divers supplices, l’un lui appliquant des feux, l’autre des serpents, l’autre la tenaillant, l’autre la tenant lié avec des chaînes, cela aurait un bon effet, notamment si tout était bien distingué et que la rage et la tristesse parussent bien en la face de cette âme désespérée. La crainte est l’avancourcière de la foi dans ces esprits barbares»

Adaptation : Les images des personnes religieuses sont importantes pour éduquer les Sauvages (Amérindiens), mais il faut aussi des images pour représenter l’enfer et les damnés (les gens qui y habitent). J’ai reçu quelques images, mais elles ne sont pas claires. J’aimerais que quelqu’un représente des démons (personnes mauvaises) qui torturent des damnés avec du feu, des serpents, des outils et des chaînes. J’aimerais qu’on y voit la colère et la tristesse sur le visage des damnés. La peur est nécessaire pour convertir les Amérindiens. 

Source: Relations des Jésuites, (1636), Cité dans Alain BEAULIEU, Convertir les fils de Caïn : Jésuites et amérindiens nomades en Nouvelle-France, 1632-1642, Québec, Nuit Blanche, 1990, Québec, p.66.

Anglais (If available)