Les vêtements révélateurs de la condition sociale
Autrefois, les gens avaient peu de choix de leurs vêtements. Il était important de s’habiller pour respecter les conventions sociales, c’est-à-dire que les pauvres s’habillaient d’une façon et les riches d’une autre. Les vêtements sont associés à la condition sociale! Aussi, les hommes et les femmes ne s’habillaient pas de la même façon. Les femmes ne montraient pas beaucoup leurs formes et leur peau. La plupart des femmes portaient une robe ou une jupe. Peu de femmes portaient un pantalon!

La révolution!
À partir des années 1960, l’émancipation de la femme va changer beaucoup de choses.
Les femmes sont libres de choisir leurs vêtements. Elles portent de plus en plus le pantalon. Elles découvrent aussi la minijupe et le bikini. Rapidement, les différences entre les classes sociales diminuent, c’est-à-dire que les pauvres et les riches s’habillent de la même façon. La mode devient plus accessible grâce aux vêtements prêts-à-porter et aux centres commerciaux.

Le vêtement révélateur de la personnalité
Peu à peu, le vêtement devient une façon de montrer sa personnalité. Chacun choisit son style. Les gens s’inspirent de plus en plus des autres cultures pour être original. Dans les années 70, les pantalons pattes d’éléphants très moulants étaient populaires. Dans les années 80, c’étaient les couleurs fluo. Toutes les possibilités existent!

*émancipation: action de se libérer d’une position inférieure, de la servitude ou de la soumission. L’émancipation passe généralement par l’éducation et l’autonomie économique. (RECITUS)
*minijupe: jupe très courte
*prêts-à-porter: vêtements qui sont fabriqués pour tous le monde (qui n’est pas fait sur mesure pour une seule personne)
*pantalon pattes d’éléphant: pantalon serré à la jambe, mais très large à la cheville

Auteur: Marianne Giguère

Anglais if available (si disponible)