Pierre-Elliott Trudeau (1919-2000)
Pierre-Elliott Trudeau était une journaliste. Il est aussi le fondateur de la revue Cité libre dans les années 1950. En 1965, il se lance en politique et il est élu député du Parti libéral du Canada. Il devient ministre de la Justice et il participe aux réformes mises en place par le gouvernement fédéral. En 1968, il devient chef du Parti libéral et il est élu premier ministre du Canada. En 1969, il crée la loi Omnibus. Cette loi légalise le divorce, l’avortement et l’homosexualité.

Opposé au nationalisme
Tout au long de sa carrière de journaliste et de politicien, Pierre-Elliott Trudeau s’oppose au nationalisme, particulièrement au nationalisme québécois des années 1950. Selon lui, le nationalisme menait des abus et il ne pouvait pas construire un pays solide.

Ses réalisations
Quand Pierre-Elliott Trudeau était premier ministre, il a adopté certaines mesures qui ont modifié la société canadienne. Dès 1969, il a fait adopter la loi sur les langues officielles. Cette loi nommait le français et l’anglais les deux langues officielles du Canada. Il obligeait les institutions fédérales à offrir des services bilingues partout à travers le pays. En 1982, il a ensuite demandé le retour de la Constitution canadienne.
Dans cette constitution, on retrouve la Charte des droits et libertés. Cette réalisation est importante pour les Canadiens parce qu’elle symbolise l’indépendance du Canada face au gouvernement du Royaume-Uni.

*député: personne élue qui représente la population au gouvernement
*nationalisme: courant politique qui veut l’indépendance d’une nation

Capsule d’enseignement de FLS:
– Utilisation d’organisateurs textuels (quand, parce que, ensuite)

Auteur: Alexandre Lanoix

Anglais if available (si disponible)