En 1980, les communications entre les personnes sont beaucoup plus faciles qu’en 1905. Presque toutes les maisons québécoises ont un téléphone. Il est donc très facile de parler avec quelqu’un, partout dans le monde. La connexion est maintenant directe entre les abonnés. On n’a plus besoin de parler à la téléphoniste à chaque appel.

Nouvelles technologies
Il existe un nouvel appareil pour communiquer. On le nomme un téléavertisseur (aussi appelé pagette). C’est un petit appareil qui permet de recevoir un message partout et en tout temps. Quand une personne souhaite laisser un message à quelqu’un d’autre, elle compose son numéro de téléphone. Le téléavertisseur reçoit le numéro de téléphone et l’affiche. Le porteur du téléavertisseur rappelle dès qu’il le peut. C’est très pratique.

Les technologies de l’avenir
Dans les années 1990 et 2000, deux autres technologies se sont développées rapidement. Elles ont accéléré la vitesse des communications entre les personnes: le téléphone cellulaire et Internet. Grâce au téléphone cellulaire, il est maintenant très facile de rejoindre les gens partout où ils sont. Internet et les ordinateurs personnels permettent aussi une communication rapide et efficace grâce au courriel. Ils permettent également d’avoir accès à plusieurs sites qui offrent de l’information diverse. On peut maintenant magasiner dans Internet et même regarder certaines de nos émissions de télévision préférées. Toutefois, en 1980, ces moyens de communication ne sont pas assez développés pour être accessibles à toute la population. Seuls quelques avant-gardistes ont des téléphones cellulaires en 1987. L’utilisation d’Internet dans les universités se fera dans une dizaine d’années.

*téléphoniste: personne qui transmet les appels
*avant-gardiste: personne qui innove, qui fait les choses avant les autres

Capsule d’enseignement en FLS:
– Temps de verbe: futur et conditionnel
– Utilisation de marqueurs de relation: toutefois

Auteur: Alexandre Lanoix

Anglais if available (si disponible)