Des soins pour tous les Québécois
Mon nom est Manuella. J’ai immigré au Québec il y a quelques mois. Comme je viens d’arriver, j’apprends encore beaucoup de choses sur le Québec. À mon arrivée, les agents de l’immigration m’ont expliqué qu’ici il y avait un système d’assurance-maladie. Ce système existe depuis 1970. Il permet à tous les Québécois de recevoir des soins de santé gratuitement. Nous n’avons qu’à présenter notre « carte soleil » pour nous faire soigner. Je pense que l’assurance-maladie est un bon service parce qu’il permet à tous les Québécois, pauvres et riches, de se faire soigner.

Les Centres locaux de services communautaires (CLSC)
On m’a aussi expliqué que je pouvais aller dans un CLSC. Les CLSC existent depuis 1972. Ils offrent des soins de santé et d’autres services. Par exemple, on peut y suivre des cours prénataux, se faire vacciner ou recevoir l’aide d’un psychologue. Il y a un CLSC dans chaque ville. Chaque CLSC offre des services adaptés à la population de la ville. Quand j’aurai un problème de santé qui n’est pas urgent, j’irai à mon CLSC au lieu d’aller à l’hôpital. C’est plus proche et plus rapide.

Des soins de santé gratuits
Je parlais du système d’assurance-maladie et des CLSC avec mon voisin Claude hier. Il me disait que le système de santé était très différent avant. Il m’a expliqué qu’avant les années 1960, c’était l’Église qui s’occupait des hôpitaux. Il fallait payer pour être soigné. Les gens pauvres devaient demander la charité à l’Église pour recevoir des soins.

*immigrer: arriver dans un nouveau pays pour y vivre
*immigration: phénomène quand plusieurs personnes s’installent dans un nouveau pays
*demander la charité: expression qui veut dire “demander de l’argent”

Capsule d’enseignement en FLS:
– Temps de verbe: futur simple

Auteur: Alexandre Lanoix

Anglais if available (si disponible)