Depuis 1905, le rôle des femmes au Québec a beaucoup changé. En 1980, elles peuvent être députées, ministres, animatrices à la télévision ou dirigeantes d’entreprises. Les mouvements féministes sont la raison de ce changement. Ils ont fait évoluer les mentalités. Plusieurs femmes ont participé aux mouvements pour la libération de la femme.

Marie-Claire Kirkland-Casgrain (1924 – 2016)

Marie-Claire Kirkland-Casgrain est une avocate de la région de Montréal. En 1961, elle se présente comme candidate du Parti libéral du Québec. Elle gagne l’élection et elle devient la première femme élue à l’Assemblée législative du Québec. Dès qu’elle commence son travail, elle est nommée ministre. Elle crée le projet de loi 16, qui donne la capacité juridique de la femme mariée. Avec cette loi, la femme mariée n’est plus considérée comme une mineure

Lise Payette (1931 – 2018)

Lise Payette est journaliste et animatrice de télévision. Dans les années 1960 et 1970, elle se fait connaître quand elle anime les émissions Place aux femmes. Cette émission parle des préoccupations des femmes. Elle anime aussi l’émission Appelez-moi Lise. Elle devient rapidement un emblème du mouvement féministe québécois. En 1976, elle est élue députée du Parti québécois et nommée ministre à la Condition féminine. Dès son élection, elle demande pour que les gens disent « la » ministre, et non « le » ministre. Avant elle, on disait « le » ministre pour les femmes ministres.

Un mouvement féministe

Marie-Claire Kirkland-Casgrain et Lise Payette représentent bien le mouvement féministe des années 1960 et 1970. Par leurs actions et leur détermination, elles ont permis aux femmes d’avoir une plus grande place dans la société du Québec. Elles occupent maintenant des postes et des rôles qui étaient avant réservés aux hommes. Marie-Claire, Lise et de nombreuses femmes québécoises ont participé à ce mouvement féministe.

 

*député: personne élue qui représente la population au gouvernement

*Assemblée législative: regroupement de représentants élus par le peuple qui propose et adopte les lois d’un pays ou d’une province (RECITUS)

*mineur: personne âgée de 0 à 17 ans, qui n’a pas l’âge de la majorité

 


Auteur: Alexandre Lanoix

Anglais if available (si disponible)