François habite sur une ferme. Avec son père et son frère, il va aux marchés à Montréal. Il souhaite vendre les fruits et les légumes qu’ils cultivent. Ils ont attelé* leur meilleur cheval pour tirer le chariot, car il est rempli de produits à vendre. Arrivés dans la ville, leur cheval a peur d’un véhicule bruyant et rapide: une voiture sans cheval! En 1905, les automobiles sont encore rares. On en compte moins de deux cents au Québec.

En 1899, les journaux de Montréal annonçaient qu’une première automobile « sans cheval ». Ils disaient qu’elle allait se promener dans les rues de la ville. C’était tellement extraordinaire que les gens s’étaient regroupés en grand nombre le long des rues pour la regarder. La voiture était conduite par Ucal-Henri Dandurand. Il était le propriétaire. En 1904, M. Dandurand a obtenu la première plaque d’immatriculation au Québec. Il avait cinq voitures! C’est probablement cette voiture-là que François a aperçue.

Soudain, le cheval de François est encore surpris par un autre moyen de transport: un tramway électrique! Est-ce que tu sais ce qu’est un tramway? C’est un petit train qui passe dans les rues de la ville. Il ressemble un peu à un autobus, mais il circule sur des rails situés au milieu des rues. Il est relié par une perche* aux fils électriques. François trouve que ça fait beaucoup de circulation dans les rues: les chevaux, les automobiles et les tramways. Et il n’y a pas encore de feu de circulation à cette époque. Le premier à Montréal est installé en 1931.

Des tramways, il n’y en a plus aujourd’hui à Montréal ni dans aucune autre ville du Québec. Mais plusieurs villes dans le monde ont encore des tramways, comme Toronto ou Los Angeles.

* atteler : attacher un cheval au chariot
* perche : longue tige

Piste d’enseignement FLS :
– narration au présent

Auteur : Service national du Récit de l’univers social

Traces du passé :

Anglais (If available)