Texte adapté de l’original par le RECITUS, sous licence CC BY-NC-SA 2.5 CA

Antoine accompagne son grand-père jusqu’au Parlement, sur l’avenue Dufferin, à Québec. Une statue d’Honoré Mercier s’y trouve. « Qui est Honoré Mercier ? », demande Antoine à son grand-père.

Antoine apprend qu’Honoré Mercier a été premier ministre du Québec de 1887 à 1891. Son grand-père n’était pas encore né, c’était il y a plus de cent ans ! Honoré Mercier a d’abord été journaliste puis avocat. Il s’est toujours beaucoup intéressé à la politique.

Le gouvernement d’Honoré Mercier a accordé une grande importance à la colonisation. Il a créé un nouveau ministère : le ministère de l’Agriculture et de la Colonisation. Pour que ce soit plus facile d’aller dans les régions à coloniser, le ministère a construit des chemins de fer comme celui de Québec et de la région du Lac-Saint-Jean.  Le train a atteint la ville de Chicoutimi en 1893.

Honoré Mercier a fondé un nouveau parti politique, le Parti national. Le but du Parti national était de rassembler les Canadiens français du Québec. Il a travaillé pour que les provinces du Canada gardent leur autonomie face au gouvernement fédéral à Ottawa. Aucun premier ministre québécois n’avait fait cela depuis le début de la Confédération. Honoré Mercier a organisé la première conférence interprovinciale à Québec en 1887. Il a alors invité tous les premiers ministres des provinces pour discuter de l’autonomie des provinces.

Pourquoi Honoré Mercier a-t-il une statue en son honneur devant le parlement du Québec? C’est une question à laquelle Antoine peut maintenant répondre : Honoré Mercier a participé à plusieurs projets importants comme premier ministre du Québec.

*Colonisation : lorsque des colons s’installent dans un nouvel endroit.
*Confédération : système politique de toutes les provinces et territoires du Canada.
*interprovincial : entre les provinces.

Auteur:  Service national du Récit de l’univers social

Voir aussi – Traces du passé et liens:

Anglais if available (si disponible)