Le manoir 

Le manoir était la maison du seigneur. Il était plus gros que les maisons des censitaires. Ce bâtiment était souvent construit en pierre et avait plusieurs cheminées. Il y avait plusieurs pièces séparées (chambre, cuisine, mais pas de salle de bain) comme dans les maisons d’aujourd’hui. On pouvait voir des vitres dans les fenêtres. 

La maison du censitaire 

Les maisons des censitaires étaient très simples et construites en bois. En général, il n’y avait qu’une seule pièce. On mangeait et on dormait dans la même pièce. Il n’y avait pas beaucoup de meubles : une table, des bancs pour s’asseoir, un lit et une armoire pour ranger les objets. L’élément le plus important de la maison était le foyer ou le poêle à bois. Il permettait de chauffer et d’éclairer la maison, mais aussi de cuisiner. Les habitants construisaient leur maison pour survivre aux hivers très froids. Les maisons avaient des toits penchés pour que la neige puisse glisser. Il y avait peu de fenêtres pour empêcher le froid de rentrer. Comme les gens étaient trop pauvres pour acheter des vitres, ils utilisaient du papier huilé pour couper le froid.

Les maisons de la ville

En ville, comme les maisons étaient collées les unes sur les autres, souvent lorsqu’une maison prenait feu, plusieurs maisons brûlaient aussi. À cause de cela, les maisons étaient faites en pierre avec des murs coupe-feu. Les artisans* et les journaliers* qui habitaient en ville avaient des maisons encore plus petites que celles des censitaires*. Parfois, ils étaient locataires, c’est-à-dire qu’ils louaient leur maison. 

* censitaire : paysan qui vit dans une seigneurie.
* artisan : personne qui fabrique des objets avec ses mains.
* journalier : personne qui change de travail chaque jour.

Auteur: Léon Robichaud

 

Voir aussi – Traces du passé:

Anglais (If available)