Texte adapté de l’original, sous licence CC BY-NC-SA 2.5 CA

Gilles Hocquart a été l’intendant de la Nouvelle-France de 1729 à 1748. Le roi de France l’a envoyé au Canada pour mieux gérer la colonie. Arrivé en temps de paix dans la colonie, il a continué le travail de Jean Talon. Il a aussi aidé la colonie à mieux s’intégrer dans le commerce triangulaire.

Concentrés sur le commerce de la fourrure, les Canadiens n’avaient pas d’argent pour financer de grandes industries. Hocquart a donc utilisé l’argent du roi de France pour réaliser des projets comme les Forges de Saint-Maurice, le chantier naval de Québec et quelques scieries. Il manquait de travailleurs. L’intendant Hocquart a donc fait venir des travailleurs spécialisés de France. Malgré les difficultés, Hocquart cherchait toujours des projets qui pouvaient développer l’économie de la colonie. Il a même voulu déplacer des bisons du Mississippi jusqu’à Québec. Ce projet sera impossible à réaliser.

Hocquart avait un plan pour la colonie. Le chantier naval était utilisé pour construire des bateaux assez grands pour se rendre aux Antilles. Grâce aux forges, le Canada était plus indépendant pour travailler le fer.  Et pour améliorer les liens entre les villes de Québec, Trois-Rivières et Montréal, Hocquart a fait ouvrir le chemin du roi de 1731 à 1737 sur la rive nord du Saint-Laurent. Aujourd’hui, le chemin du roi s’appelle la route 138. Grâce à ce chemin, la communication et la colonisation de la rive nord du lac Saint-Pierre étaient plus faciles.

Un nouvel intendant a remplacé Hocquart en 1748 alors qu’il y avait une nouvelle guerre entre les Anglais et les Français. Cette guerre a empêché la réalisation de plusieurs projets de Hocquart. Il pensait alors que son travail avait été un échec. Cependant, comme Jean Talon l’avait fait, il a réussi à relancer l’économie du Canada.

*commerce triangulaire: échange de produits (ex.: fourrure, blé, sucre, tabac, etc.) entre la France, la Nouvelle-France et les Antilles.

*intendant : représentant du roi. Il gère la justice, la police et les finances de la colonie.

*forge : lieu où l’on fabrique le fer.

*chantier naval : lieu où l’on construit des bateaux.

*scierie : lieu où l’on coupe le bois.

*colonisation : fait que des personnes (colons) s’installent sur un nouveau territoire.

Auteur:  Léon Robichaud

Voir aussi:  Traces du passé:

Anglais (If available)