En 1645, les colons étaient catholiques. Il y avait plusieurs religieux et religieuses, mais pas encore beaucoup. La communauté religieuse la plus importante était celle des Jésuites, établie en Nouvelle-France depuis 1625.

Les Jésuites

Il y avait des Jésuites à Québec, à Trois-Rivières, à Ville-Marie et chez les Amérindiens. Ils ont créé des missions pour convertir les Amérindiens à la religion catholique. Ces missionnaires étaient surtout chez les Hurons. De 1632 à 1672, ils publiaient chaque année des textes de leur travail dans la colonie. Ces textes s’appelaient les Relations. Ils ont aussi créé une école pour les garçons à Québec en 1635.

Les Ursulines et les Hospitalières

Deux communautés de femmes étaient aussi présentes en 1645 : les Ursulines et les Hospitalières de la Miséricorde de Jésus. Elles sont arrivées par le même bateau à Québec en 1639. Les Ursulines enseignaient aux Françaises et aux Amérindiennes, alors que les Hospitalières s’occupaient de l’Hôtel-Dieu, l’hôpital de Québec.

D’autres communautés religieuses comme les Sulpiciens et les Récollets sont arrivés plus tard en Nouvelle-France. 

Author: Service national du Récit de l’univers social

Voir aussi – Traces du passé

 

Anglais if available (si disponible)