Est-ce que tous les habitants en Nouvelle-France parlaient le même français ? Cette question te paraît peut-être surprenante ? Est-ce que tu te dis que ce sont tous des Français qui vivaient en Nouvelle-France et donc qu’ils devaient tous parler français ? Attention, ce n’est pas si simple ! En fait, un tiers des colons de la vallée du Saint-Laurent ne parlaient pas et ne comprenaient pas le français. Tu es étonné ? Cette situation s’explique. 

En France

En 1645, la France était composée de plusieurs régions. Dans certaines régions, les gens parlaient un dialecte, une langue spéciale à leur région. Les dialectes étaient si différents du français parlé à Paris et dans les grandes villes de France que les gens ne se comprenaient pas. C’était une langue étrangère pour eux. 

En Nouvelle-France

Cette situation était la même en Nouvelle-France : les gens ne parlaient pas tous le même dialecte et certains ne comprenaient pas le français qui était utilisé. Cependant, le français de Paris est vite devenu la langue commune de tous les habitants de la Nouvelle-France au 17e siècle (entre 1600 et 1699).

Auteur:  Service national du Récit de l’univers social

Voir aussi – Traces du passé:

Anglais if available (si disponible)