Depuis 1608, la Nouvelle-France était une colonie comptoir, c’est-à-dire une colonie qui n’était utilisée que pour faire du commerce des fourrures. Les compagnies qui la dirigeaient n’étaient intéressées que par l’argent et n’ont pas tenu leur promesse de peupler la colonie. En 1663, Louis XIV, le roi de France, a enfin décidé de s’occuper de la colonie. 

Un nouveau gouvernement

À partir de 1663, la Nouvelle-France a eu un nouveau gouvernement. La colonie a été dirigée par deux hommes :

– un gouverneur qui s’occupait surtout de l’armée;

– un intendant qui s’occupait de la justice et de l’économie.

Jean Talon a été le premier intendant de la Nouvelle-France. Grâce à lui, plusieurs colons sont venus s’y installer. 

Être plus nombreux pour défendre le territoire

Les Anglais étaient les ennemis des Français en Europe et en Amérique. Le roi Louis XIV voulait protéger la Nouvelle-France. Que pouvait-il faire ? Il a envoyé des colons pour cultiver la terre, mais aussi des soldats pour défendre le territoire. 

Avec Louis XIV, la Nouvelle-France n’était plus une colonie comptoir. Elle devient une colonie de peuplement *.

 

* colonie de peuplement : territoire qu’on veut développer avec des hommes et des femmes qui auront des familles. 

Auteur:  Service national du RÉCIT de l’univers social

Voir aussi:   Traces du passé

Liens:

Anglais if available (si disponible)