William Price était un marchand de bois. Il est né en Angleterre en 1789.

Sa famille était trop pauvre pour lui payer des études. À l’âge de 14 ans, il a commencé à travailler dans un important commerce de Londres. Six ans plus tard, Price est arrivé à Québec. Il est chargé de parcourir les forêts pour trouver de grands arbres qui serviront ensuite à la fabrication de bateaux.

Parce qu’il connaissait bien le commerce du bois, William Price a décidé de démarrer sa propre compagnie en 1820. Il s’est spécialisé dans l’exportation de bois vers l’Angleterre. Ce bois était destiné en majorité à la construction de navires pour la marine britannique.

À ses débuts, il achetait les arbres, surtout des pins et des chênes, de divers entrepreneurs. Chaque printemps, les troncs d’arbre descendaient en flottant sur les rivières du Haut-Canada et des seigneuries en amont de Québec. Il exportait ensuite ce bois vers l’Angleterre. Souvent, il acceptait de payer ses clients avant qu’ils terminent leur travail. Cela leur permettait de préparer leur chantier et d’acheminer le bois à Québec. Il s’assurait ainsi d’avoir le contrôle sur le commerce du bois.

Il était déjà un entrepreneur important lorsqu’il est arrivé dans la région du Saguenay. À ce moment, le Saguenay était un immense territoire inexploité où il y avait beaucoup de forêts, mais peu d’habitants. Les colons n’ont pas tardé à venir s’y établir et y travailler pour M. Price. Il a beaucoup contribué au développement de cette région.

William Price est mort en 1867. Cet homme travaillant préférait la forêt plutôt que la ville. On peut dire que le développement de l’industrie forestière de la colonie s’est développée grâce à son travail.

* amont : l’amont est la direction d’où vient l’eau, alors que l’aval est la direction vers laquelle l’eau s’écoule. (recitus)
* colonie : territoire possédé par un autre pays. Par exemple, la Nouvelle-France est la colonie de la France. (recitus)

Auteur : Service national du Récit de l’univers social | Version originale en français
See also – Traces of the past:

Anglais (If available)