Le régime britannique 
Après la conquête de la Nouvelle-France par la Grande-Bretagne, les Français et les Anglais devaient apprendre à vivre ensemble. Ce n’était pas toujours facile! Les dirigeants britanniques croyaient qu’il fallait assimiler les Canadiens en les forçant à adopter la langue anglaise, les coutumes, les lois et la religion de la nouvelle métropole. Les gouverneurs recevaient des instructions précises à ce sujet : toute personne qui occupait un poste important dans le gouvernement devait prêter serment à la couronne britannique et adopter la religion protestante. Ainsi, la plupart des Canadiens-français étaient exclus de ces postes importants parce qu’ils étaient catholiques. Les institutions catholiques perdaient également toute reconnaissance officielle. Par exemple, l’Église ne pouvait plus collecter la dîme.

Des gouverneurs flexibles 

La structure du nouveau gouvernement était très semblable à celle de la Nouvelle-France. La colonie était dirigée par un gouverneur qui avait beaucoup de liberté dans la manière d’appliquer la loi. James Murray était le gouverneur de la province de Québec en 1763. Il a constaté qu’il n’était pas possible d’assimiler si rapidement les Canadiens-français parce qu’ils formaient 99% de la population. Il a donc décidé d’être plus flexible en leur permettant d’occuper certains postes, comme celui d’avocat, sans renoncer à leur religion.

En 1766, Guy Carleton est devenu ensuite le gouverneur et il a poursuivi le travail de Murray. Il pensait aussi qu’il n’était pas possible d’assimiler les Canadiens-français à moyen terme. Pour lui, il était plus facile de gagner la confiance et la loyauté des Canadiens en leur permettant de garder leur religion et leurs traditions. L’Acte de Québec est adopté en 1774 et il a entraîné plusieurs changements importants pour les Canadiens français:

  • le droit d’exercer la religion catholique;
  • le droit pour l’Église de percevoir la dîme;
  • le droit d’occuper des postes de fonctionnaire sans renoncer sa religion;
  • le rétablissement des lois françaises.

Vidéos disponibles en français sur RECITUS

* assimiler : action de rendre les membres d’un groupe ou d’une société semblables aux membres d’un autre groupe ou société (ex: même langue, même religion, mêmes lois, etc.). (recitus)
* métropole : pays qui possède des colonies, comme la France possédait la Nouvelle-France. (recitus)
* prêter serment : s’engager
* dîme : partie des récoltes ou des revenus d’une personne qui est donné au curé. (recitus)
* colonie : territoire possédé par un autre pays. Par exemple, la Nouvelle-France est la colonie de la France. (recitus)
* gouverneur : personne qui détient le pouvoir de diriger le gouvernement. (recitus)
* renoncer : abandonner
* fonctionnaire : employé de l’état (recitus)

Anglais if available (si disponible)