Le Bas-Canada était une des colonies de l’Amérique du Nord britannique. Conquise depuis 60 ans, c’était toujours la seule colonie britannique où habitait une majorité de francophones.

La colonie devait fournir des matières premières aux manufactures anglaises : du blé, du bois, du poisson et des fourrures. En retour, le Bas-Canada recevait des produits fabriqués en Grande-Bretagne ou provenant d’autres colonies : des tissus, des objets de métal, du sucre et du thé.

En 1745, à l’époque de la Nouvelle-France, c’était la France qui était la métropole et il n’y avait pas de parlement. Le roi de France avait le pouvoir absolu dans la colonie. Un système parlementaire au Bas-Canada a été créé vers 1820. Il ressemblait beaucoup à celui de la Grande-Bretagne. Par contre, la Grande-Bretagne avait toujours le dernier mot dans l’administration de la colonie et son représentant au Canada, le gouverneur, pouvait bloquer certaines lois votées par l’Assemblée législative. D’ailleurs, certains députés commençaient à réclamer le gouvernement responsable, c’est-à-dire que toutes les décisions concernant le Bas-Canada soient prises par les députés élus par le peuple.

En 1820, le Bas-Canada a eu un parlement qui ressemblait beaucoup à celui de la Grande-Bretagne. Par contre,c’était toujours la Grande-Bretagne qui prenait les décisions finales. Le gouverneur (le représentant de la Grande-Bretagne au Bas-Canada) pouvait empêcher les lois votées par l’Assemblée législative. D’ailleurs, certains députés ont commencé à réclamer un gouvernement responsable, c’est-à-dire que toutes les décisions concernant le Bas-Canada soient prises par les députés élus par le peuple.

Aujourd’hui

Ce système parlementaire ressemble à celui qui est encore utilisé au Québec et au Canada aujourd’hui. La différence est que les décisions prises par les députés ne doivent plus être approuvées par la Grande-Bretagne. Il y a toujours un gouverneur général, mais son pouvoir n’est que symbolique.

* francophone : qui parle français (recitus)
* colonie : territoire possédé par un autre pays. Par exemple, la Nouvelle-France est la colonie de la France. (recitus)
* métropole : pays qui possède des colonies, comme la France possédait la Nouvelle-France. (recitus)
* gouverneur : personne qui détient le pouvoir de diriger le gouvernement. (recitus)
* Assemblée législative : regroupement de représentants élus par le peuple qui propose et adopte les lois d’un pays ou d’une province. (recitus)

See also

Anglais if available (si disponible)