Texte adapté de l’original, sous licence CC BY-NC-SA 2.5 CA]

Une société matrilinéaire
Les femmes jouaient un rôle très important dans la société iroquoienne. Les enfants appartenaient au clan de leur mère. C’est ce qu’on appelle une société matrilinéaire. Les enfants vivaient avec la famille de leur mère dans la maison longue. Cette maison était dirigée par la mère de clan, c’est-à-dire la femme la plus âgée. Les mères de clan choisissaient les chefs civils. Les chefs étaient des hommes.

Des tâches partagées
L’organisation sociale était divisée entre les hommes et les femmes. Ils ne faisaient pas les mêmes tâches. Certaines étaient seulement pour les hommes et d’autres, seulement pour les femmes. Toutes les tâches étaient également importantes, car elles permettaient au clan de survivre.

De l’agriculture à la fabrication d’objets du quotidien
Les femmes s’occupaient de toute l’agriculture. Elles cueillaient des plantes, des herbes, des noix et des petits fruits. Elles recueillaient l’eau d’érable et préparaient les repas. Elles préparaient les peaux d’animaux pour fabriquer des vêtements. Elles faisaient aussi des objets comme des pots et des vases avec de l’argile, des sacs et des paniers avec l’écorce des arbres.

Auteur: Service national du Récit de l’univers social

* matrilinéaire : qui vient de la mère. 
* argile : terre qui permet de faire des pots

Regardez aussi (avec un regard critique !) cette vidéo plus ancienne du RECITUS en 2013, qui peut utiliser des textes et des images différents :


DES CONCEPTS IMPORTANTS ET DES GRANDES IDÉES :

Matrilineal Society – Société matrilinéaire
Clan System – – Système de clans
Division of labour – Division du travail

Anglais if available (si disponible)