Texte adapté de l’original, sous licence CC BY-NC-SA 2.5 CA]

Les Iroquoiens croyaient qu’il existait des forces surnaturelles dans tout ce qui était vivant (comme les animaux) et non vivant (comme l’eau). Cette croyance avait un impact sur leur manière d’agir avec leur environnement. Ils prenaient soin de leur territoire. 

Les rêves étaient importants pour les Iroquoiens : c’était la manière que les esprits choisissaient pour communiquer avec eux. Le chaman pouvait les aider à comprendre la signification de leurs rêves. Le chaman avait des talents spéciaux pour communiquer avec les esprits. Il était aussi un guérisseur, car il connaissait les plantes pour guérir les maladies. 

Pour se faire aimer par les esprits, les Iroquoiens organisaient des fêtes avec de grands repas, des danses, des cadeaux (appelés  « offrandes ») et des rites. Ils pouvaient organiser des danses pour le maïs ou offrir du tabac pour calmer l’eau pendant une tempête.

Les Iroquoiens croyaient aussi à la vie après la mort. Ils pensaient qu’une personne mourrait, elle continuait de chasser et de pêcher. C’est pour cela que les morts étaient enterrés avec leurs objets pour qu’ils ne manquent de rien dans l’autre monde.

Author: Service national du Récit de l’univers social

Anglais if available (si disponible)