Texte adapté de l’original, sous licence CC BY-NC-SA 2.5 CA]

Si quelqu’un te donnait des feuilles de maïs séchées, penserais-tu à les utiliser pour te fabriquer une poupée? Et une dent de castor, t’en ferais-tu un couteau?

Les Iroquoiens étaient très débrouillards et utilisaient les ressources de la nature pour fabriquer des objets. Il n’y avait pas de magasin ou d’épicerie en 1500.

Ils utilisaient des matières premières comme le bois pour fabriquer des objets. Le bois et l’écorce des arbres servaient à construire des maisons, des canots, des toboggans, des paniers, des bols, des louches. Le cuir* des animaux était utile pour fabriquer des vêtements, des sacs, des couvertures. Les pointes des flèches, les haches et les pipes étaient faites en pierre. Les poissons pouvaient être utilisés par faire de la colle. Les femmes utilisaient l’argile* pour faire des pots et des vases. Ces objets servaient à préparer, à cuire et à conserver la nourriture. Les pots étaient décorés.

Les Iroquoiens fabriquaient des objets pour l’alimentation, l’habillement, l’agriculture, les loisirs, le logement ou le transport. Ces objets étaient utiles, mais ils étaient aussi beaux. Les Amérindiens décoraient leurs pots et leurs vêtements. Certaines choses étaient aussi utilisées pour la religion.

Auteur:  Service national du Récit de l’univers social

Regardez aussi (avec un regard critique !) cette vidéo plus ancienne du RECITUS en 2013, qui peut utiliser des textes et des images différents :

 

* cuir : peau des animaux lorsqu’il n’y a plus de poil.
* argile : terre utilisée pour fabriquer des pots.


Important concepts and big ideas:

Sustainability – Une approche durable
Resources – Ressources
Spirituality – Spiritualité
Artistic expression – Expression artistique

Anglais (If available)