Texte adapté de l’original, sous licence CC BY-NC-SA 2.5 CA]

Au contraire des Algonquiens, les Iroquoiens étaient sédentaires. Ils ne se déplaçaient pas. Les nations iroquoiennes habitaient des villages et cultivaient la terre pour se nourrir. Ils restaient à un même endroit pendant 10, 15 ou 20 ans tant que la terre pouvait leur fournir de la nourriture. Lorsque la terre n’était plus fertile, ils déménageaient tout le village sur une autre partie de leur territoire. Le village devait se trouver proche d’une source d’eau potable (lac, rivière) et d’une forêt pour le bois.

Certains villages étaient petits avec 5 à 15 maisons longues. Mais d’autres villages regroupaient 50 maisons. Les villages étaient entourés d’une palissade pour se protéger. Le village d’Hochelaga, sur l’île de Montréal, était entouré d’une palissade*.

Auteur: Service national du Récit de l’univers social

* palissade : clôture en bois.

Regardez aussi (avec un regard critique !) cette vidéo plus ancienne du RECITUS en 2013, qui peut utiliser des textes et des images différents :

Concepts importants et grandes idées:

Nomad – Nomad
Sedentary – Sédentaire
Adapt to the environment – S’adapter à l’environnement
Resources – Ressources
Rich in resources – Riche en ressources

 

Anglais if available (si disponible)