Les Incas ne connaissaient pas la roue ou le cheval, mais ils avaient développé un impressionnant réseau routier. Cela facilitait le transport à travers l’empire. On estime que ce réseau mesurait environ 20 000 kilomètres (environ 5 fois la longueur du Canada). Ces routes étaient faites de pierres. Grâce à ces routes, ils pouvaient transporter, à dos d’hommes ou de lamas, des biens plus facilement.

Des ponts
Les Incas construisaient des ponts et des tunnels pour traverser des terrains plus difficiles comme les montagnes et les marécages. Pour construire les ponts et les tunnels, les Incas utilisaient des techniques des peuples qu’ils avaient conquis. Grâce à ces nouvelles techniques, ils fabriquaient les ponts avec des lianes tressées et des lattes de bois ou de bambou pour fabriquer le plancher.

* marécage : terrain avec beaucoup d’eau
* conquis : pris par la force
* liane : plante qui possède une tige flexible (ressemble à une corde)

Auteur : Alexandre Lanoix | Version originale sur RECITUS

Anglais if available (si disponible)